Berlin, laboratoire d’architecture européen

Berlin

  • Berlin, laboratoire d'architecture - city trek

Berlin, laboratoire d’architecture européen

Berlin

23 août 2014

2 Commentaires

Berlin se raconte à travers ses buildings. Siège du Bauhaus, capitale du IIIème Reich, fleuron du communisme… Prise dans les remous de l’histoire, l’architecture de Berlin reflète les soubresauts du XXème siècle.

Lire l’histoire sur les murs de Berlin

À Berlin, on se promène dans un livre d’histoire à ciel ouvert. Les pages se tournent de quartier en quartier. L’âge d’or artistique de la république de Weimar s’incarne dans le bâtiment Bauhaus de la galerie nationale. La silhouette du dôme de verre du Reichstag rappelle l’incendie qui marqua l’avènement du IIIème reich. Sur le Ku’damm, souvenir des bombardements massifs de la guerre (Berlin est détruite à 70%) avec le clocher démoli de l’église du souvenir et l’édification d’un nouveau lieu de culte aux vitraux bleus. En longeant les restes du mur de Berlin, le long d’East side Gallery, c’est le rideau de fer et la guerre froide qui remontent en mémoire.

À Berlin, l’histoire semble plus incarnée, moins académique qu’ailleurs.

Architecture à Berlin - La coupole du Reichstag, par Norman Foster
Architecture à Berlin - La nouvelle église du souvenir, par Egon Eiermann
Architecture à Berlin - Franz-Mehring-Platz 1, l'ancien siège du parti socialiste unifié de l'ex-RDA
Architecture à Berlin - Passé/Futur
Architecture à Berlin - L'East side Gallery et la tour Daimler en toile de fond

Grands espaces vides et buildings flambants neufs

C’est peut-être ce qui rend Berlin si attachante. Ses cicatrices sont partout. Dans les années 90, le plus grand chantier d’Europe est au coeur de Berlin. De l’immense no man’s land de la Potsdamer Platz, un quartier entier surgit sous la houlette de Renzo Piano. Berlin redevient la capitale de l’Allemagne réunifiée et le quartier du parlement tire un immense trait d’union entre les deux parties – anciennement est et ouest – de la ville. A Tempelhof, le tarmac de l’aéroport, après avoir assuré l’approvisionnement de Berlin-Ouest, devient la cour de récré des quartiers de Kreuzberg et de Neukölln. S’y côtoient barbecue, cerfs-volants, cyclistes et promeneurs.

Architecture à Berlin - Le Sony Center d'Helmut Jahn, Potsdamer Platz
Architecture à Berlin - Le sony Center de Helmut Jahn, Postdamer Platz
Architecture à Berlin - Une girafe dans la ville, Postdamer Platz
Architecture à Berlin - La tour de l'holocauste, musée juif, par Daniel Libeskind
Architecture à Berlin - Détail de la structure du musée juif
Architecture à Berlin - Dans la tour de l'holocauste, musée juif, par Daniel Libeskind
Architecture à Berlin - Marie-Elisabeth-Lüders-Haus
Architecture à Berlin - Paul-Löbe Haus, cour intérieur
Architecture à Berlin - Paul-Löbe Haus, cour intérieur
Architecture à Berlin - Les grues vues depuis le toit du Reichstag

A Berlin, architecture transformiste

Des travaux partout et des quartiers qui ne cessent de se transformer. Grues, pelleteuses et marteaux-piqueurs, Berlin n’en finit pas de faire peau neuve. Sur les murs, les tags et le street art évoluent au fil des reconstructions. L’art éphémère correspond à cette ville où rien ne semble amené à durer. Même le Tacheles, symbole de la vie alternative, a vécu. Connue pour ses numéros de transformiste, Berlin change d’identité de mois en mois. Les lieux ouvrent et ferment pour déménager à quelques centaines de mètres. Il reste encore suffisamment de place pour les initiatives alternatives, un peu loufoques, qui donnent à la ville son délicieux parfum libertaire.

Architecture à Berlin - Dans le bar 25, une maison pleine de fenêtre
Architecture à Berlin - Les carnassiers
Architecture à Berlin - À l'est, la vie en couleur
Architecture à Berlin - Les mosaïques du nouveau centre commercial Alexa
Architecture à Berlin - L'entrée du Café Zapata
Architecture à Berlin - À l'intérieur du Tacheles

Où est le new cool ?

Le Berlin hype sent le gravas et la moisissure. Le balai a été passé mais il reste encore des traces de poussière dans un coin de la salle. En voie de gentrification, les quartiers alternatifs de Kreuzberg et de Friedrichshein attirent une population de moins en moins punk. Où se situe la nouvelle frontière ? Il faut lorgner du côté des quartiers non contaminés par les ravalements de façade et les vitrines proprettes. C’est là qu’une architecture moins institutionnnelle et plus opportuniste émerge. De nouveaux lieux à découvrir au gré de ballades dédiées à l’exploration urbaine de cette ville qui s’y prête si bien.

Architecture à Berlin - Beisheim Center, Potsdamer Platz

Vous avez apprécié cet article ?

N’hésitez pas à le partager et à le noter.

Berlin, laboratoire d’architecture européen
5 (100%) 3 votes

Écrit par

Pour poursuivre le voyage


Berlin, encore pauvre et sexy ?

Berlin

13 décembre 2014

Berlin, « pauvre et sexy » ? La formule lancée par l’ancien maire, Klaus Wowereit, colle à la ville comme un stickers publicitaire. Hipster de tous les pays, unissez vous… […]

Balade-mur-de-Berlin

Berlin

16 novembre 2014

Le long du tracé du mur de Berlin, une frontière lumineuse symbolise la limite qui séparait est et ouest. Qu’est devenue la ville, 25 ans après sa disparition ? Un […]

berlin-est-berlin-ouest-bons-plans

Berlin

9 novembre 2014

Berlin ouest vs Berlin est. Première mi-temps d’un match qui oppose Berlin de part et d’autre du tracé du mur. En quatre manches, des bons plans et des adresses pour […]

Berlin - Un hamac au Tiergarten - Une nuit au Bikini, hôtel design

Berlin

10 août 2014

Dormir dans un hamac au dessus des arbres, bercé par les bruits du parc zoologique et le vent dans les feuilles. Réunir l’esprit de Berlin est et de berlin ouest […]

 

Laissez un petit mot

Renseignez le code suivant

  1. mes Souvenirs de Voyage

    13 octobre 2015 à 18 h 37 min - Répondre

    Super article ! Très complet ! On y retrouve pas mal de choses de Berlin ! Même si j’avais de gros apriori sur la ville, j’ai adoré Berlin, particulièrement la partie moderne !

    • Mat

      13 octobre 2015 à 20 h 56 min - Répondre

      Merci Elodie 🙂
      Berlin ? L’essayer, c’est l’adopter !!
      Moi j’aime aussi beaucoup découvrir les vieux bâtiments abandonnés… L’histoire y suinte de partout !

Partagez40
Tweetez
Enregistrer1
+1
41 Partages