Carnet de voyage hors des sentiers battus en France et autour du monde

Catane, la Sicile côté volcan

Sicile

  • View Larger Image
    Etna - excursion au sommet du volcan

Catane, la Sicile côté volcan

Sicile

14 novembre 2018

Pas encore de commentaire

Catane, Sicile, première étape d’un séjour volcanique vers les îles éoliennes. Dominée par le Mont Etna, sa figure tutélaire, la ville offre une introduction passionnante aux liens qui unissent les volcans et les hommes. Balade historique et ascension du cratère.

Fin de journée à Catane. Dans le parc de la Plaza Alcala, les vieux trichent aux cartes et se disputent bruyamment sous les arches de la voie de chemin de fer. Plus loin, des immigrés turcs jouent à la pièce, dont le son scintille sous les arcades. De l’autre côté de l’enceinte qui entoure la place, les fidèles préparent la fête de la Toussaint qui a lieu dans quelques jours.

Je suis encore tout étonné d’être ici. Vacances surprises, tombées comme un ultimatum : maintenant ou jamais. Trois jours pour trouver une destination 1. ensoleillée 2. accessible à cette période de l’année et surtout 3. trop petite pour me perdre dans des dilemmes d’itinéraires et de préparatifs. J’ai tout de suite pensé à une île ou à un archipel.

Les îles éoliennes convenaient parfaitement. Cette poignée de confettis jetés au large de la Sicile offraient en prime quelque chose dont je rêvais depuis très longtemps : des volcans.

Catane - la vieille ville
Catane - la vieille ville

Balade dans Catane

La vieille ville de Catane porte les stigmates de l’intense activité sismique : dalles sombres de pierre volcanique, blocs de lave brute qui surgissent parfois, façades ocres décrépies, lézardées, abattues, végétation hirsute émergeant de l’encadrement d’une fenêtre…

Le centre historique a été détruit lors du tremblement de terre de 1693. L’heure était au baroque et les demeures et les palais reconstruits et richement ornés, classés par l’UNESCO au patrimoine mondial, datent de cette époque. Pour ce qui est des marches de marbre fissurées et branlantes, des fils qui pendouillent et des machines hors services, il faudra moins miser sur la violence des séismes que sur le manque de moyens.

Catane - Piazza del duomo
Catane - piazza del duomo
Catane - cathédrale Sainte Agathe

L’Etna

Lorsque les Grecs fondent Catane, au pied de l’Etna, ils considèrent cette terre comme la patrie des cyclopes. Ulysse s’est frotté durant son odyssée à ces géants colériques, fils du ciel et de la terre, qui forgent la foudre, le tonnerre et les éclairs. Michel Serres explique dans Le gaucher boîteux comment les auteurs de récits antiques personnifiaient les lieux :

« Parmi [les cyclopes], celui qui s’appelait Polyphème devait, selon son nom, parler à plusieurs voix. Qui ne voit là le cratère circulaire, au sommet d’une montagne, qui n’entend là la chambre dite magmatique, interne et souterraine, ainsi que les tonnerres dont les grondements préparent et accompagnent l’éruption ? »

Aujourd’hui encore, l’Etna est l’un des volcans les plus actifs de la planète (sa dernière éruption date de août 2018). Comme jadis Polyphème sur le bateau d’Ulysse, « il rentre en sommeil après une éruption, et dans ses réveils terribles, éructe et projette des blocs de roche au loin ».

Au refuge de Sapienza

J’en prends la direction au petit matin pour admirer du haut de ses 3350 mètres un panorama sur toute la Sicile, randonner parmi les coulées de lave et contempler les trois immenses cratères du volcan. Passé 1000 mètres d’altitude, le bus pénètre dans une épaisse couche de brouillard. Tout disparaît dans la brume. Il en sera ainsi toute la journée. Au refuge de Sapienza, le téléphérique est fermé, les excursions annulées.

Noyé dans les nuages, je déambule dans ce paysage minéral en apesanteur, hors du temps et coupé du monde, où seules quelques plantes survivent, accrochées à la pente. C’est un premier contact avec ce monde à part et malgré la visibilité nulle, je ne suis pas déçu. Je sais qu’à quelques dizaines de kilomètres, sur les îles éoliennes, les laves du volcan Stromboli me réservent un spectacle autrement plus vivant…

Vous avez apprécié cet article ?

Notez, likez, partagez !

Catane, la Sicile côté volcan
5 (100%) 4 votes

Écrit par

Pour poursuivre le voyage


Sur l'île de Stromboli, l'ascension du volcan - carnet de voyage îles éoliennes

Sicile

7 décembre 2018

Éruptions stromboliennes, explosions et effusions de lave incandescente… Sur l’île de Stromboli, je touche au but de mon voyage en Sicile : escalader un volcan actif.

France

26 mars 2017

Le retour de voyage est une drôle d’expérience. Alors que le mouvement cesse physiquement du jour au lendemain, l’esprit lui met du temps pour revenir. Après ce long voyage en […]

Festival de Fès - Musique dans la médina

Maroc

24 mars 2015

Au festival de Fès, les musiques sacrées oeuvrent pour le dialogue entre les peuples et la paix dans le monde. Dans le même temps, dans la médina de Fès el-bali, […]

Un trek sans guide au Maroc - 5 jours dans l'anti-Atlas

Maroc

20 février 2015

Déjà deux jours de marche nous séparent d’Amtoudi. Nous avons suivi le canyon, gravi la falaise. À chaque virage, à chaque nouveau tableau, un nouvel émerveillement. Suite et fin du […]

 

Laissez-moi un petit mot

Renseignez le code suivant

Partagez18
Tweetez
Enregistrer1
+1
19 Partages