Carnet de voyage hors des sentiers battus en France et autour du monde

Une journée sur l’île de Batz

France

  • View Larger Image
    Une journée sur l'île de Batz - Les plages de sable blanc

Une journée sur l’île de Batz

France

8 septembre 2019

2 Commentaires

L’île de Batz a des airs de station balnéaire idéale. Eau turquoise, plages de sable fin, sports nautiques, climat tempéré… A 15 minutes de Roscoff, ce petit morceau de Finistère nord a de l’exotisme à revendre. Parti pour faire le tour de l’île à vélo, je me laisse tenter par le sentier côtier qui longe le bord de mer jusqu’au jardin exotique.

Que répondent les Bretons aux mauvais coucheurs qui se plaignent de la météo locale ?

« En Bretagne, il ne pleut que sur les cons ! »

Je devrais être flatté… J’ai pris des coups de soleil la veille sur le sillon de Talbert et je suis en quête d’une pharmacie pour soigner mes brûlures et me protéger du soleil.

C’est un jour magnifique pour prendre la mer. L’air est limpide, les couleurs éclatent. Le granit de Roscoff apparaît sous son jour le plus gai.

À Roscoff, navettes pour l’île de Batz

J’imaginais une grande ville, un port rempli de bateaux, l’effervescence d’une place commerçante… Mais comme ailleurs en Bretagne, c’est un gros bourg couleur granit parcouru de routes pas très larges, un petit centre-ville aux maisons bien rangées, quelques restaurants le long du port de plaisance et un clocher qui a du faire autrefois l’orgueil de ses habitants.

Je suis en transit. Roscoff et sa presqu’île ne sont que le point de départ des navettes pour l’île de Batz, de l’autre côté du chenal, mais j’ai raté le bateau de 12h30 qui n’a jamais existé, je ne sais pas trop d’où je tiens cette information. Je tue le temps entre les cordages, les hangars et les filets de pêche, échoue dans la baraque à frite à l’entrée de la jetée qui protège le port de plaisance, ouvre la carte de l’île récupérée au guichet.

Une journée sur l'île de Batz - Sur le vieux port
Une journée sur l'île de Batz - L'embarcadère de Roscoff
Une journée sur l'île de Batz - Roscoff depuis le chenal

Une journée sur l’île de Batz

J’avais prévu de faire le tour de l’île de Batz à vélo. Douze kilomètres, pas de quoi paniquer, d’autant que les petits triangles qui indiquent les « sommets » de l’île culminent à 33 mètres et que l’île compte 4 magasins de location de vélo ! Mais le temps m’est compté et Danielle chez qui j’ai dormi la veille m’a recommandé le sentier côtier qui mène de criques en criques jusqu’au jardin Delaselle. Le jardin botanique sera mon objectif du jour.

Balade sur le sentier côtier

Depuis l’embarcadère, j’escalade la petite rue à droite qui mène au calvaire et repique à travers maisons et jardins en direction de la mer. C’est un joli sentier fleuri et arboré qui longe la côte sud de l’île. Quelques pointes rocheuses séparent les plages de sable fin (orientées au sud, chose rare en Nord Finistère). Des champs d’algues noirs réhaussent le bleu turquoise de la mer où flottent quelques navires. De l’autre côté du chenal, blanchie par la chaleur et les embruns, Roscoff paraît déjà bien loin.

Rêves de mer, le centre nautique de l’île de Batz

À la pointe sud de l’île, une armada de kayaks de mer rouge et jaunes tranche dans ce paysage vert-blanc-bleu. Le bruit métallique des câbles qui claquent au vent contre le mat des catamarans souligne le silence des ruines de la chapelle Sainte-Anne. Rêves de mer, le centre de voile adossé au jardin botanique, propose des activités nautiques bien tentantes : balade en kayak le long du littoral, découverte de la Baie de Morlaix en voilier… Mais j’ai choisi d’autres paradis plus terrestres.

Une journée sur l'île de Batz - Roscoff depuis le chenal

Le jardin botanique Georges Delaselle

Le jardin Georges Delaselle est un enchantement. C’est le jardin d’un assureur passionné de botanique, amoureux des plantes exotiques, qui trouvera sur l’île de Batz l’endroit pour réaliser son rêve. L’île qui jouit d’un climat doux toute l’année voit prospérer des plantes ramenées des quatre coins du monde.

Georges Delaselle décide d’y aménager une véritable oasis. Le projet d’une vie et une incitation au voyage. Palmeraie, jardin océanien, lande fleurie, terres australes… Du Chili à la Nouvelle-Zélande en passant par l’Afrique du sud, plus de deux tiers des espèces proviennent de l’hémisphère sud. On oublie la géographie et on oublie le temps.

Une journée sur l'île de Batz - Roscoff depuis le chenal
Une journée sur l'île de Batz - Le jardin Georges Delaselle
Une journée sur l'île de Batz - Le jardin Georges Delaselle

L’auberge de jeunesse

Sur le chemin du retour, une petite maison simple et rustique m’attire, avec ses volets bleus et ses murs épais. François qui travaille dans le jardin m’invite à passer le seuil de la porte pour jeter un coup d’œil aux travaux. Ouverte en 1963, l’auberge de jeunesse – puisqu’il s’agit donc de l’auberge de jeunesse – est en cours de rénovation. L’association a misé sur l’économie circulaire et Fanche et François me font visiter les nouveaux dortoirs à faible impact environnemental.

Pour une location de vacances en famille ou en groupe, le lieu semble idéal.

– Le premier bâtiment, c’était celui-ci en parpaings et puis il y avait les bateaux, là, et ils dormaient ici.
– Oui oui, les deux dortoirs là, l’accueil était là, et après ils ont acheté la petite maison pour faire restauration.
– Et puis après ils ont acheté Saveol, et puis Ti braz. Ca s’est fait dans la foulée. Et il y a encore un bâtiment où il y avait les ateliers des bateaux plus bas.
– Combien de place, tu dis ?
– 59 !

Une journée sur l'île de Batz - L'auberge de jeunesse

À ce moment-là, dans les années soixante, tous les moniteurs de voile sont bénévoles. Pour beaucoup, des jeunes venus là passer la saison, utiliser le centre nautique et donner des cours de voile aux jeunes. Des écoles, des centres aérés… Aujourd’hui, l’auberge n’a plus de bateaux. Pour faire de la voile et des activités nautiques, il faut aller à Rêves de mer.

« Avec la législation mise en place, on ne pouvait plus embaucher les gens comme ça, il fallait les rémunérer et l’activité de l’auberge ici ne suffisait pas. »

Dommage !

Une journée sur l'île de Batz - Les plages de sable blanc

Une île agricole

Accroché au pignon de l’auberge, un emblème attire mon attention. Un sabot, une voile, un dragon. Selon la légende, Saint Pol précipita dans les flots le dragon qui terrorisait l’île. C’est le trou du serpent, un chaos granitique qu’on trouve sur la partie ouest de l’île de Batz.

 » La légende de l’île, c’est celle du dragon mais faut que je creuse un peu, je la maîtrise pas encore suffisamment. Par contre, la voile et le sabot, c’est parce qu’ici, c’est une île agricole, essentiellement. Donc c’est les paysans marins. Parce qu’ils vivaient de la terre mais aussi des algues. On était goémonier. Il y avait des fours à goémon pour faire de la soude. Souvent c’était les femmes qui tenaient les fermes et c’était les hommes qui étaient goémonier ou marins. C’est valable pour toute l’île de Batz mais c’est aussi valable pour toute la côte du Léon. « 

Je retrouve les histoires d’algues que Brigitte me racontait sur le sillon de Talbert.

Les paysages du littoral

 » D’ailleurs, si tu passes sur la façade nord de l’île, tu as des points de vue différents. Il y a les dunes et puis toute la grève blanche qui est belle comme tout et puis surtout ces chevaux qui sont là, ce sont des chevaux de trait qui ne servent pas ou très très peu maintenant. C’est plus sentimentalement qu’on les garde, des chevaux magnifiques, plus loin là-bas. Et puis côté atlantique, plein ouest, tu as toute les landes, y a pas de constructions, c’est très sauvage et c’est là qu’il y a les nichées de goëlands, tout ça… et ouai, c’est vraiment chouette ! Plein d’endroits très différents ! « 

L’enthousiasme de Fanche est communicatif. Je dévale le chemin qui mène jusqu’à l’embarcadère en me disant que pour passer des vacances au bord de la mer, cette petite station balnéaire pourrait bien être le lieu rêvé…

Une journée sur l'île de Batz - Vue sur le bourg depuis l'embarcadère

Où dormir autour de l’île de Batz ?

Pour profiter pleinement de l’île de Batz et de son atmosphère hors du temps, le mieux c’est de dormir sur place. Mais mon timing est un peu serré et je reviens sur le continent passer la nuit. Carantec est à vingt minutes de voiture et j’arrive au ti’case, une magnifique maison dans le style art déco.

Au petit déjeuner, Danièle m’acccueille avec le sourire. Native de Madagascar, elle s’est installée à Carantec pour changer de vie. Elle me vante l’île Callot, le château du taureau qu’il faut absolument que je vois avant de partir… Encore des lieux que je n’aurais pas le temps de voir, pressé par le temps et le programme que je m’impose. Tout le problème de savoir où l’on va est là… D’ores et déjà , on sait qu’on va tout râter !

Vous avez apprécié cet article ?

Notez, likez, partagez !

Une journée sur l’île de Batz
4.8 (95%) 4 vote[s]

Écrit par

Pour poursuivre le voyage


France

16 août 2019

Entre côte d’émeraude et côte de granit rose, le sillon de Talbert est une curiosité géologique spectaculaire. 3 km de galets et de sable balayés par les marées, les courants, […]

Grands sites de la côte d'émeraude - Cap Fréhel

France

16 juillet 2019

Du Cap Fréhel à la baie de Saint-Brieuc, road-trip le long de la côte d’émeraude, en suivant l’itinéraire nature du GR34 entre plages, falaises et campings.

 

2 commentaires

  1. Christine 10 septembre 2019 at 18 h 56 min - Reply

    Belle échappée à l’ile de Batz. Jolie description. Il n est pas possible de passer par Roscoff sans envisager une journée à Batz. Une vraie perle. Un autre souffle.

    • Mat 11 septembre 2019 at 0 h 32 min - Reply

      Merci Christine ! Bien d’accord ! Et un autre souffle, c’est joliment dit. Reste l’île Callot à découvrir maintenant 😉

Laissez-moi un petit mot

Renseignez le code suivant

Carte diagonale du vide

Recevez la carte des plus beaux endroits de France

en vous inscrivant à la newsletter

44 idées de lieux, de balades et de week-end au vert


 

2 Partages
Partagez
Enregistrer2
Tweetez