John Michael, le pêcheur d’Achill Island

4 commentaires - Achill Island, Irlande - Publié le

C’est un pêcheur passionné de son île, un Irlandais fier de ses racines et un amoureux de la pêche au homard. Mais, à bord de sa barque, John Michael est d’abord le meilleur chanteur de tout Achill Island.

Je suis arrivé sur l’île d’Achill Island sur les conseils d’un Irlandais fatigué.

« Lorsque j’ai besoin de reprendre confiance en l’humanité, c’est à Achill Island que je vais me ressourcer ».

Achill Island, l’île aux aigles

Achill Island, l’île aux aigles. Rien à voir avec la mythologie grecque. Au détour d’une pinte, je fais la rencontre de John-Michael. C’est un des personnages de l’île. Il a passé sa jeunesse au contact des anciens, mémorisant les airs traditionnels avant qu’ils ne disparaissent avec leurs interprètes. On m’a dit que c’était aussi un chanteur hors pairs.

« Tu veux bien me chanter une chanson ? », je lui demande.

« Tu m’accompagnes à la pêche au homard ? », il me répond.

Un portrait irlandais

Moi qui souhaitais réaliser un portrait sonore de l’Irlande, je ne pouvais pas mieux tomber ! C’est une belle journée en mer, malgré la houle. Calé à l’avant du bateau, entre les filets, les cannes à pêche et les nasses à homards, mon micro enregistre les bribes de vie que John-Michaël laisse échapper. Je découvre un peu de l’âme irlandaise

Et aussi, accessoirement, que j’ai le mal de mer !

Tags: , , , , , , , , ,


Vous avez fait bon voyage ?

Un petit clic pour dire merci ?

Je vous emmène dans mes valises ?
Inscrivez vous, le billet est offert.

Globe-trotter chaque mois sans bouger de chez soi()

Laissez un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* :


cinq − 4 =

Laissez un petit mot

  • Mali

    Ca me donne envie de retourner en Irlande, j’y ai voyagé il y a longtemps, j’avais adoré !

    Répondre

    • Mat Post author

      Ca ne m’étonne pas Malicia ! Moi aussi j’ai adoré.
      Le plus dur c’est de venir une fois en Irlande. Parce que pas assez loin, pas assez glamour… Et puis ces averses intermittentes… ! Et une fois qu’on y a mis les pieds, on sait qu’on y retournera, ne serait-ce que parce que les Irlandais valent vraiment le détour :)
      Merci d’être passé !

      Répondre

  • Charly de Sourires Nomades

    Excellent ! Ça ferait un bien joli sourire nomade. Un sacré personnage visiblement. Rien que la voix, j’adore.

    Répondre

    • Mat Post author

      Tu sais, Charly, le gars n’était pas du genre tout sourire, loin s’en faut…
      Sauf quand il sortait des homards de la mer. Là, c’était un vrai gamin !
      Merci pour ton petit mot :)

      Répondre

Pssst... Je suis sur la route !

Je vous emmène dans mes valises ?