Liebster award : interview narcissique et délation généreuse

6 commentaires - Publié le

Parler de soi et mettre des blogs en avant. C’est le double principe des Liebster award. Comment j’ai vaincu la mort, qui sont mes vrais parents, ma première nuit avec une moine tibétaine… Vous saurez tout. Enfin, vous en saurez un peu plus… et découvrez aussi 11 blogs très fréquentables.

Entre blogueurs, on aime bien s’attribuer des médailles, exhiber son nombril et se faire des bisous en forme de like. C’est le principe des Liebster award : dévoiler 11 choses sur soi, répondre à 11 questions et passer la patate chaude à 11 blogs qu’on souhaite mettre en avant. Une sorte de chaîne de l’amour digitale pour diffuser la bonne parole du blogging de voyage.

En réponse à l’invitation croisée de Mario du blog Bonvoyage et de Anne et Nicolas du blog Anola-le-mag.fr (que je remercie d’avoir pensé à mon petit blog de voyage :) ) je me colle donc à cet exercice qui derrière ses airs généreux, célèbre une cause essentielle : la mienne !

 

11 choses sur moi

1. Cycliste : lors de mon tour du monde à vélo, j’ai parcouru 25000 km.

2. Mélomane : pour moi, voyage et musique sont inséparables. J’enregistre du son depuis mon premier voyage. Je me demande même si mes voyages ne sont pas juste un prétexte…

3. Curieux : il m’arrive d’écouter de la musique lettonne, des chants sardes ou de la vielle ouïghoure. J’aime toutes les musiques.

4. Le Tièou : C’est mon pseudo et la version provençale de mon prénom. Prononcer le Tièèèèou, avec un accent tonique sur le è et un accent provençal à couper au couteau (de berger).

5. Persévérant : certaines personnes disent que je suis têtu. C’est faux. Je ne suis pas têtu, je suis persévérant…

6. En devenir : dans une autre vie, j’aurais été anthropologue, architecte, chef d’orchestre ou luthier. Mais la vie n’est pas finie !

7. Cash : Je ne vous épargnerai pas les mauvais côtés de mes voyages. Il y a une bien-pensance qui consiste à présenter systématiquement les seuls aspects positifs des destinations et ça m’agace, j’avoue.

8. Pudique : je n’aime pas tellement parler de moi. Je préfère écouter les histoires des autres. Ce blog est l’occasion de parler des gens passionnants et des lieux étonnants que je découvre en voyage.

9. Admiratif : ceux qui m’ont donné l’envie de voyager : Bill Baroud de Larcenet, l’oncle Mat de Fraggle rock, Haroun Tazieff le vulcanologue, Daniel Mermet et son émision là-bas si j’y suis, et mon père qui était toujours barré dans les pays de l’est mais qui ne racontait pas grand chose (ça muscle l’imagination).

10. Lent : je suis une tortue. Je mets du temps pour faire les choses, pour arriver. Mes voyages aussi sont des voyages lents. Le slow travel est fait pour moi.

11. Stakhanoviste : J’ai rédigé une dizaine de guides de voyage et des tonnes de textes avant d’ouvrir ce blog. Mon record : 60 articles en un mois ! Une fois lancé, je ne sais plus m’arrêter.

 

Les 11 questions auxquelles je dois répondre

1. Qu’est-ce qui te motive à choisir une destination plutôt qu’une autre ?

Le mystère qui l’entoure. Plus c’est mystérieux, plus j’ai envie d’y aller. Il faut aussi que la culture de l’endroit m’attire. Et qu’elle soit la plus éloignée possible de la mienne. Et il faut aussi qu’il y ait de la musique !

2. Qu’est-ce que tu aimes le moins en voyage ?

La barrière de la langue. C’est terriblement frustrant de voir des choses sans comprendre ce qui se passe et de ne pas pouvoir poser de questions. Et puis s’exprimer avec nuance et subtilité, faire des blagues, tout ça me manque beaucoup lorsque je suis en voyage.

3. Que trouves-tu le plus difficile avec le fait de bloguer ?

Toute la phase d’auto-promotion sur les réseaux sociaux. Extrêmement chronophage, c’est vraiment quelque chose dont je me passerais volontiers pour me concentrer sur la photo, le son et l’écriture.

4. Serais-tu capable de voyager sans avoir accès à Internet ?

Sans problème, c’est même plutôt ma façon de faire. Ce que je préfère dans les voyages, ce sont les imprévus. Avec l’internet mobile qui permet de tout baliser, il devient difficile de se perdre, et se perdre en voyage, c’est souvent la meilleure chose qui puisse arriver. C’est un de mes credo.

5. Y a-t-il un objet qui te suit partout dans tous tes voyages ?

Pas un, trois ! Mon appareil photo, mon enregistreur et mon calepin. En fait c’est moi qui voyage avec eux !

6. Trois mots pour ton blog ?

Authentique pour les rencontres et les différences culturelles que j’adore. Exotique parce que l’étranger et l’étrange me nourrissent. Durable, pour mon côté écolo (mais qui n’engage que moi). En fait, durable, j’ai un peu de mal avec ce mot-valise. Nature serait peut-être plus approprié (mais c’est moins porteur pour le référencement naturel :)

7. La première fois où tu as écrit un article sur ton blog ?

Mon premier article faisait le portrait de John Michaël, le pêcheur d’Achill Island que j’avais rencontré l’été précédent en Irlande. Je suis tombé sur lui au hasard d’un comptoir et j’ai fini sur son bateau à la pêche au homard. Un super souvenir (malgré le mal de mer) !

8. Plutôt du genre brouillon ou publication immédiate ?

Plutôt du genre brouillon, correction du brouillon, publication, correction après publication… Je n’ai jamais fini.

9. Des projets pour la suite de l’année ?

Ah oui, c’est pas ce qui manque… Le projet du moment, et qui devrait m’occuper pour les mois à venir, c’est la diagonale du vide, un voyage dans la France « exotique ».

10. L’expression de tes grands parents que tu préfères ?

Ma grand-mère en a un paquet en réserve. Une de mes préférées : « Il l’aime comme un clou à la fesse ».

11. Quel est ton rêve le plus fou ?

Avoir une vie d’errance. Dans le tarot, le Mat est ma carte fétiche !

 

11 questions aux blogs

1. Quelle est votre prochaine destination ?

2. Y a-t-il un endroit ou vous aimeriez vivre ?

3. Quel est le pays/la ville où vous regrettez d’être allé ?

4. Pour raconter vos voyages, préférez vous la parole, le texte ou la photo ?

5. En voyage, qu’est-ce qui compte le plus pour vous ?

6. Quelles sont vos sources d’inspirations ?

7. Le voyage idéal, ce serait quoi ?

8. Avez vous déjà gardé des relations avec des autochtones une fois revenu de voyage ?

9. Quel est votre meilleur souvenir culinaire ?

10. Pourquoi voyagez-vous ?

11. Et si vous n’aviez pas de blog ?

 

Les blogs nominés

1. Detour local : j’aime beaucoup le ton, le graphisme et l’esprit des voyages d’Alizé et Maxime. Et puis on partage la passion de la musique, alors…

2. Click’n'ride : Ilyas est parti de Bruxelles pour rejoindre Kinshasa à pied. Son voyage est terminé mais tous ses compte-rendus (souvent rocambolesques) sont encore en ligne. Et, j’espère, de nouveaux projets à venir…

3. Ticket to : des photos canons et des bouquins qui sont de vraies immersion dans les pays traversés. Gaspard a du talent !

4. One Chaï : 17 ans que Laurent peaufine son oeil de voyageur. Son blog présente des destinations pas forcément fréquentées avec un regard pas forcément touristique. Ça fait du bien.

5. Asiatrek : Du Mont Saint-Michel au Mont Fuji, Laurent nous embarque avec lui sur son vélo à voile et partage ses aventures en vidéo. Il est à la moitié du parcours.

6. Philippe Cap : Philippe fait des photos un peu hors du temps. Ok, ce n’est pas un blog, mais jetez juste un oeil à son boulot. Vous me pardonnerez vite cette petite incartade.

7. Nowmadnow : Aline a l’art de raconter ses voyages par petites touches impressionnistes. Si vous ne connaissez pas encore, vous avez de la lecture en retard !

8. Aller voir ailleurs si j’y suis : J’aime bien le design du blog de Anne. Partie voir si l’herbe était plus verte ailleurs, la miss revient d’un tour du monde qu’elle raconte avec humour.

9. Vio vadrouille : un joli blog qui mêle récit, photos et (depuis peu) vidéo. La série des petits polas me plaît beaucoup.

10. Le blog du voyage : Chris est journaliste et rédige des billets sur son blog entre deux reportages. Ses sujets ne se cantonnent pas au voyage et son regard est résolument humain.

11. Anne Recoules : Anne est une passionnée de voile et de bateaux. Quand elle n’est pas en mer, elle se balade quelque part en France ou en Bretagne avec sa caméra ou son appareil photo.


Vous avez fait bon voyage ?

Un petit clic pour dire merci ?

Je vous emmène dans mes valises ?
Inscrivez vous, le billet est offert.

Globe-trotter chaque mois sans bouger de chez soi()

Laissez un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* :


deux × 8 =

Laissez un petit mot

  • Mario

    Merci Mathieu d’avoir répondu et de t’être prêté au jeu malgré ton côté « pudique ». Parmi les questions auxquelles tu as répondu, je suis bien d’accord avec toi sur les no 2, 3 et 4. Et je te souhaite cette vie d’errance dont tu rêves tant !

    Répondre

    • Mat Post author

      Merci Mario :) Oui ce n’est pas évident de parler de soi sans tomber dans l’exhibitionnisme. Alors toi aussi, tu es un voyageur déconnecté ? C’est peut-être une question de génération. Un ministre français avait déclaré dans un discours que le tourisme numérique et hyperconnecté reléguait l’aventure au rang de souvenir. Une amie plus jeune que moi l’avait traité de vieux con… Moi j’étais plutôt d’accord.

      Répondre

  • Vio'

    Merci Mathieu pour cette nomination, ravie que la serie des Petits Polas te plaise! :)
    Je travaille sur cet article Liebster Award des a present! :D
    Bonne journee et au plaisir, Vio’!

    Répondre

  • Laurent

    Ayant déjà écrit un article répondant à plusieurs nominations aux Liebster, je ne vais pas en refaire un (ouhhhh, le méchant :-( ), mais je vais néanmoins répondre avec tes quelques questions :-)

    1. Le Tadjikistan, départ … jeudi prochain :-)

    2. Je me suis souvent fait cette réflexion en voyage, est-ce que je pourrais vivre ici. Souvent, même si j’adore le lieu en mode voyage, je ne suis pas forcément convaincu que j’arriverais à y vivre. L’hiver dernier à Mumbai, je me suis dis, « peut-être que je pourrais vivre ici ».

    3. Aucun. Certains voyages sont plus réussis que d’autres, mais jamais de fiasco au point de me dire « si j’aurais sut, j’aurais pas v’nu ! »

    4. La parole, c’est que je saoule mes amis avec mes histoires de voyages. Moi j’aime bien, mais heu … je ne sais pas trop ;-) Donc sinon, mon dada, c’était plutôt la photo, mais depuis que j’ai démarré ce blog, j’avoue prendre un certain plaisir à écrire.

    5. Le temps, je n’aime pas courir.

    6. Personne en particulier. Quiconque qui est allé dans un endroit que je ne connais pas du tout, ça m’interpelle et m’intéresse.

    7. Un accueil local hors pair, des paysages magnifiques, et quelques voyageurs inspirant qui croisent ma route. J’avais trouvé cette alchimie presque parfaite dans la vallée de Hunza au nord Pakistan en 2000.

    8. Une seule fois. Je contacte de manière assez épisodique le guide que j’avais rencontré à Pokhara au Népal.

    9. Le chaï en Inde, ça compte ?

    10. Je ne sais pas trop à vrai dire, le voyage, c’est un truc qui m’est tombé dessus un peu par hasard. Ça n’a rien du rêve de gamin souvent évoqué par d’autres. Et maintenant que ça m’est tombé dessus, et bien j’aime la perte de repère induite par le voyage, perdre pied, ne rien comprendre dans un premier temps. Et puis me poser quelque part et essayer de trouver un sens à tout ça.

    11. Le blog est plutôt récent (bientôt 2 ans) par rapport à mes voyages (17 années en stock), un peu comme toi quoi ! Donc c’est un plus avec lequel je m’éclate pas mal, mais ça n’est pas une nécessité.

    Et à nouveau un grand merci pour cette nomination Mat :-)

    Répondre

    • Mat Post author

      Merci Laurent de t’être prêté de nouveau au jeu de l’interview :)
      Tadjikistan !! Génial ! Quelques sommets en perspective, peut-être ?
      Bombay ??? Ah oui, tu dois définitivement être un fan absolu de l’Inde pur envisager vivre dans une telle fourmilière (je dis ça, je n’y ai jamais mis les pieds)
      Ah le temps… Je suis comme toi.
      Aucun inspirateur ? Tiens, tu es bien le premier. Ca te permet de garder un regard frais sur les choses, j’imagine.
      Oui, le Chaï compte bien sûr ! Pas moins que le whisky…
      Marrant que le voyage te soit tombé dessus comme ça. La vie fait bien les choses !
      C’est vrai qu’un blog, c’est un beau joujou (un peu accaparant, il faut reconnaître)
      Passe le bonjour aux Tadjiks Laurent ! On attend les dernières nouvelles du Pamir :)

      Répondre

Enthousiasmé par la diagonale du vide ?

Je suis sur la route ! Pour embarquer dans les valises et découvrir la France hors des sentiers battus,

Suivez moi !