En Corrèze, tourisme vert de village en village

-

  • View Larger Image Tourisme vert en Corrèze

En Corrèze, tourisme vert de village en village

-

31 décembre 2014

Pas encore de commentaire

Plus la nature est belle, plus la marche a du sens. En Corrèze, les sentiers courent entre les rochers et les cours d’eau. Un itinéraire de village en village, qui se fond dans la verdure et le paysage, avec toujours un même objectif : la rencontre.

De villages en villages

En Corrèze, le granit fait parti du paysage. Juchés sur des éperons rocheux, des villages en pierre se camouflent dans les reliefs. À Bort-les-Orgues, une véritable forteresse minérale fait face au vide. À Uzerche, la « Perle du Limousin », « qui a maison a château en Limousin » dit un dicton populaire. Curemonte, Collonges-la-rouge, d’autres villages sont épinglés au classement des plus beaux villages de France.

La montgolfière offre le point de vue le plus spectaculaire. Envol de Juillac, en compagnie de Frédéric Gourinel, pour un survol du plateau des 1000 vaches.

Le retour à la nature

En Corrèze, l’herbe est plus verte qu’ailleurs. Le château d’Arnac-Pompadour évoque la célèbre marquise, favorite de Louis XV. Mais pour les passionnés d’équitation, c’est surtout l’un des 22 haras nationaux et le berceau de la race anglo-arabe.

Moins glamour que le cheval, la vache ? Pas pour Jacques Moulène. Après 20 ans à Paris, ce défenseur du monde paysan est revenu s’installer à La-chapelle-Saint-Géraud. Ses vaches, érigées en symbole du monde paysan, sont pop, arty et furieusement tendances.

La nature se chevauche, elle s’admire, elle se boit ! A Brive-La-Gaillarde, rencontre avec la famille Denoix. Sa spécialité : exprimer le meilleur du fruit en produisant des liqueurs de fraises, framboise, pommes, noix… Pour ce savoir-faire, elle a été labellisée « entreprise du patrimoine vivant ».

Savoirs-faire et mutations

Les meilleurs artisans sont des passionnés. La Corrèze compte quelques uns des meilleurs ouvriers de France. A Combressol, Marie-Claire Barban a implanté son entreprise et crée des chapeaux pour la Haute couture.

A Tulle, les établissements Maugein sont les derniers producteurs d’accordéons en France. Autour des accordeurs et des artisans, les musiciens swing, jazz, musette se réunissent lors des nuits de nacre.

A Cornil, l’association Le battement d’ailes met aussi l’individu au coeur de sa démarche. Lieu de production et de formation à l’agroécologie, il accompagne les transformations sociales et individuelles grâce à des activités culturelles et agriculturelles.

Et vous, connaissez-vous des gens à rencontrer en Corrèze ? Des habitants hauts en couleur ? Des histoires qui valent la peine ? Des lieux à voir d’urgence ? Dites le moi en commentaire !

Tourisme vert en Corrèze Crédit photo : CC BY-ND-SA Maxime Gendre

Vous avez apprécié cet article ?

N’hésitez pas à le partager et à le noter.

En Corrèze, tourisme vert de village en village
Notez moi !

Écrit par

 

Laissez un petit mot


9 − = trois

Enthousiasmé par la diagonale du vide ?

Je suis sur la route ! Pour embarquer dans les valises et découvrir la France hors des sentiers battus,

Suivez moi !