2015, une année de voyage en photo

-

  • View Larger Image Une île (déserte ?) sur le lac des Settons

2015, une année de voyage en photo

-

25 décembre 2015

2 Commentaires

2015 marque l’année de mon retour sur le terrain. ENFIN !!! Entre Berlin où je m’expatrie quelques mois, le Maroc où je finis toujours par revenir et le début de cette aventure magique en France à travers la diagonale du vide, c’est aussi la première année de ce petit blog sur lequel je partage avec vous mes découvertes. Et c’est pas fini…

Fini les voyages derrière l’écran. Place à la route ! Voici le résumé des temps forts de cette année passée. 2016 s’annonce toute aussi riche. J’ai hâte d’arpenter les reliefs des Pyrénées et du massif central…

Janvier au Maroc

L’hiver berlinois est sombre et rigoureux. À l’invitation de mon ami Tranber, je pars pour un trek de cinq jours, coupés du monde, dans le silence du désert marocain. L’objectif de ce voyage : rejoindre Amtoudi, canyon-oasis retranché dans les reliefs de l’Anti-Atlas et remonter les sources de l’oued jusqu’au plateau. Nous suivons le canyon, escaladons la falaise. À chaque virage, à chaque nouveau tableau, un nouvel émerveillement.

Amtoudi, ville oasis

Dans le fond du canyon

À l'ombre d'une oasis

 

Février à Berlin

Berlin bouillonne été comme hiver. Je rassemble quelques unes de mes meilleurs adresses berlinoises sous forme d’un match amical Berlin-ouest vs Berlin-est. Première mi-temps d’un match en quatre manches, à base de bons plans et d’adresses dénichées aux quatre coins de la ville.

Expos à la nationale Galerie

Art contemporain au Bunker Boros

Les restes du mur

 

Mars à Berlin

En mars, entre un concert au Schwulz et une expo au Künstlerhaus Bethanien, j’assiste à Berlin au salon international du tourisme. Un peu atterré, je découvre les coulisses du blogging de voyage… Entre faux gourous et vrais mordus, qui sont les chercheurs d’or et les vendeurs de pelle ?

Concert au Schwulz

Dans les coulisses de l'ITB

Balade berlinoise

 

Avril en Haute Marne

C’est la dernière ligne droite avant le départ pour la diagonale du vide ! Je prépare ce voyage au long cours depuis deux ans. J’ai un mois pour mener à bien la campagne de crowdunding et récolter les 7200€ qui financeront le montage des portraits au coeur du projet. Un travail intense et une réussite qui dope ma motivation ! Le voyage commence en bas de chez soi !

Sur le quai de la gare

Soleil chez les voisins d'en face

Sur quoi donne cette porte ?

 

Mai dans les Ardennes

Top départ ! Pour la première étape de mon voyage, je traverse le val d’Ardennes et sa montagne qui fume. Villages de cartes postales, maisonnettes modèles, jardins fleuris… Je suis un peu désarçonné ! Mais j’avance le sourire au lèvre, prêt à avaler la route à grands pas. Nuits sauvages, sac trop lourd… Cette première semaine mérite quelques réglages. Bon gré mal gré, j’arrive à Sedan où les cow-boys sont des pêcheurs et les Ardennes ont des airs de far-east.

Le saut de la mort

Urbex à la Macérienne

Perdu au fin fond de la vallée de la Semoie

 

Juin dans la Meuse

Arrivée en bateau stop, randonnées à travers champs et rencontres euphorisantes… En naviguant à la boussole, le bout du monde est moins loin qu’il n’y paraît… Halte sous la grange à son d’Anes Art’gones où les ânes côtoient les artistes. La Meuse prend la culture au sérieux. Au vent des forêts, habitants et artistes créent une galerie d’art à ciel ouvert d’arbres et d’oeuvres. Côté champs, le tourisme rural a un goût de confiture. To bio or not to bio ?

Coucher de soleil sur la vallée de la Meuse

La Meuse à travers champs

Anciennemement une bonne adresse

 

Juillet en Haute Marne

Dans la chaleur de l’été, le voyage se poursuit à l’ombre des forêts. Fêtes arrosées, saints pétrifiés, nuits agitées… Au paradis, j’ai un petit coup de chaud. Lancé de port en port sur le GR 7, j’alterne entre plaisirs sophistiqués des villes-étapes et liberté solitaire de la randonnée nature. Observer les animaux, dormir dans la forêt, écouter les bruits de la vie sauvage… Les nuits sont magiques, l’expérience inoubliable.

Camping sauvage dans la campagne

Sur le chemin des sorcières

Lancé sur le GR7

 

Août dans l’Aube

Via francigena, chemins de Compostelle… Sur les chemins de Dieu, je deviens pélerin dans l’Aube. Autour de la forêt d’Orient, les templiers cohabitent avec les extra-terrestre et le passé se mêle au présent dans un joyeux folklore de mythes et légendes. J’expérimente le tourisme carcéral à l’abbaye de Clairvaux, où les moines cisterciens ont laissé place aux prisonniers de haute sécurité.

Un peu de Dali dans la campagne

Laurel & Hardy à Bar-sur-Aube

Dans un ancien atelier de peinture

 

Septembre dans l’Yonne

Dans l’Yonne, l’itinéraire prévu de châteaux en châteaux se transforme en balade gastronomique. Nuit dans une grotte, un camping très nature, petit cours d’ésotérisme, vol en ballon… D’Avallon à Vézelay, l’Yonne se découvre sur la terre comme au ciel. Perché sur son éperon rocheux, Vézelay, où je croise pèlerins, touristes et marcheurs en route sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle…

Tonnerre au bord de l'eau

L'Yonne vue de la nacelle

L'abbaye de Vézelay, chemin de lumière

 

Octobre dans la Nièvre

Je n’avais rien prévu dans la Nièvre et je voulais laisser les hasards de la route guider mes pas. La Grande Traversée du Morvan… Le nom avait quelque chose d’épique, un parfum d’aventure. Arrivé au lac des Settons, les vallées du Haut-Morvan ne sont plus qu’à un tir de carabine. C’est le week-end d’ouverture de la chasse. Les langues se délient et les animaux touchent du bois… La randonnée nocturne jusqu’au Mont Beuvray se transforme vite en course-poursuite contre le soleil. Dans l’obscurité, j’entre en rumination.

Les forêts de sapins du Morvan

Une île (déserte ?) sur le lac des Settons

Les ciels chargés du Morvan

 

Novembre dans le Cher

Je passe la Loire, c’est l’automne, les jours raccourcissent… Le voyage change de physionomie. Dans les forêts les feuillent roussissent, les cerfs brâment, les canaux canotent. Dans les campagnes, les paysan(ne)s ont le sourire. Ils tentent autre chose, et ça marche. À Bourges, rencontres magiques et petits plats dans les grands.

Le vignoble de Sancerre

Canoë sur la Loire

Les joies de l'automne

 

Décembre dans l’Indre

Deux grippes coup sur coup. Mon corps dit stop. Je surnage entre Chateauroux et Argenton-sur-Creuse. Adieu camping. Mon sac ne m’a jamais semblé si lourd mais les rencontres sont toujours aussi belles. Les étendues lacustres de la Brenne présagent d’un début d’année magnifique et sauvage. 2016 s’annonce sous les meilleures auspices !

Les chemins bordés d'arbres du Berry

La Venise bérrichonne

Les brumes de la vallée de la Creuse

 

Et en 2016 ?

En 2016, la France est plus que jamais au programme. Je continue à découvrir la diagonale du vide à mon rythme lent de tortue. Après les plaines et les forêts de la moitié nord, le sud de l’itinéraire me réserve également quelques morceaux de choix, avec cette fois de la montagne, de la neige (j’espère) et des rencontres étonnantes.

J’espère avoir le temps d’agrémenter mes billets des sons glanés sur la route. J’en ai plein mon disque dur…

Hâte d’y être !

Vous avez apprécié cet article ?

N’hésitez pas à le partager et à le noter.

2015, une année de voyage en photo
Notez moi !

Écrit par

 

Laissez un petit mot


9 × trois =

  1. BlogVoyages

    6 mars 2016 à 17 h 29 min - Répondre

    Jolie liste et beaux voyages. Je suis également partie dans le désert du Maroc au début de l’année 2015. C’est agréable de partir dans un pays ou les températures sont plus clémentes qu’en France à la même époque.

    • Mat

      7 mars 2016 à 23 h 01 min - Répondre

      Oui, c’est vrai. Bon Amtoudi c’est pas tout à fait le désert, en fait… Enfin pas celui des dunes. C’est encore l’anti-Atlas, les portes du désert, la partie montagneuse.
      Tu étais où dans le désert ? Moi pour mille raisons, j’adore retourner encore et toujours au Maroc. Ça fait vingt ans et je ne m’en lasse jamais !

Enthousiasmé par la diagonale du vide ?

Je suis sur la route ! Pour embarquer dans les valises et découvrir la France hors des sentiers battus,

Suivez moi !