Dans la Creuse, calme et créativité

1 commentaire - Creuse - Publié le

Les parcs naturels et les paysages changeants de la Creuse sont un paradis pour les adeptes de l’écotourisme. Dans ce désert loin de rien, les initiatives participatives pullulent. Les artistes viennent s’y ressourcer.

Une nature et des espèces protégées

La Creuse est le château d’eau de la France. Les rivières glissent sur son sol de granit. L’eau, la faune et la flore de la Creuse, c’est le domaine de Karim Guerbaa. Spécialiste des libellules, il est chargé de mission à la réserve naturelle de l’Étang des Landes. L’eau et les plantes ont permis le développement de la teinture dans la Creuse. A Felletin, Sandrine Ruinaud, est passionnée de tapisserie et de patrimoine.

On ne cultive pas toujours les plantes pour leur seule beauté. A l’arboretum de la Sedelle, Philippe Wanty travaille sur des plantes médicinales anti-cancer. Plus nutritives, celles que Sébastien Proux cuisine à l’auberge de la vallée, à Crozant, viennent de son jardin. Circuit court oblige !

Pour randonner dans la Creuse, mieux vaut être bien accompagné. L’asinerie que Christophe Plateau a créé sur le lac de Vassivière propose aux randonneurs des ânes ainsi qu’un accueil  »bienvenue à la ferme ». Sur le plateau de Millevaches, l’Office National des Forêts organise des Randonnées découvrance dans cette zone la moins peuplée d’Europe. 

Un désert loin de rien 

La montagne limousine est un désert de granite « loin de rien » comme disent ses habitants. Pour rompre l’isolement et créer des liens, Jean Noël Pinaud a imaginé à La souterraine une fresque participative sur le marais. À Guéret, dans la forêt de chabrières, Forêt follie rassemble la population au coeur d’une forêt de 2000 hectares. À Chambon-sur-Voueize, le collectif féminin graf23 a pour objectif de tuer l’ennui. Rien que ça !

Chaque troisième vendredi d’octobre, les artisans du tout Limousin convergent à Limoges. Le quartier de la boucherie devient pour l’occasion le grand rendez-vous de la gastronomie. C’est la frairie des petits ventres.

À Arnac-la-Poste, l’association Art’nomad adopte la démarche inverse. Ses exposition itinérantes vont à la rencontre du public.

Des projets artistiques et contemporains

Pour les artistes, l’atout numéro un de la Creuse, c’est sa quiétude. Originaire de la Creuse, le paysagiste Gilles Clément y a implanté son Centre international d’art et du paysage, au beau milieu du lac de Vassivière. Art et nature font bon ménage. À Solignac, les jardins Sonores proposent une approche originale. Le paysage y est conçu comme un lieu qui s’écoute.

Les cerveaux créatifs sont les bienvenus en Creuse. À la ferme de ViIlefavard, Jérôme Kaltenbach tient une résidence d’artistes. Il y propose des stages et des masterclass… Galeriste et féru d’art contemporain, Hubertus Nollen accueille lui au coeur du plateau de mille vaches, à Saint-Setiers.

Trait d’union entre les savoirs ancestraux et les techniques de pointe, Christian Couty travaille la porcelaine et la céramique en collaboration avec des designers. Au LimouziLab, Clément Chadeyron anime la vie du fab lab et donne aux créateurs la possibilité de passer de l’idée à la réalisation.

Dans la Creuse, la nature féconde la créativité. L’écotourisme, une démarche artistique ?

Et vous, connaissez-vous des gens à rencontrer dans la Creuse ? Des habitants de la Creuse hauts en couleur ? Des histoires qui valent la peine ? Des lieux à voir d’urgence ? Dites le moi en commentaire !

ecotourisme-creuse-itineraire-nature
Crédit photo : CC-BY Daniel Jolivet


Vous avez fait bon voyage ?

Un petit clic pour dire merci ?

Je vous emmène dans mes valises ?
Inscrivez vous, le billet est offert.

Globe-trotter chaque mois sans bouger de chez soi()

Laissez un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* :


− un = 5

Laissez un petit mot

  • Mathilde B

    Pour les amoureux de la nature, au calme dans une forêt apaisante, perché à 7m de haut dans de magnifiques cabanes, il y a un beau projet de Charles- Jules Dacla : L’Eco Source Arboricole à St Agnant Près Crocq.
    Soit dit en passant, Mat, ton initiative est Belle et très certainement très enrichissante !

    Répondre

Enthousiasmé par la diagonale du vide ?

Je suis sur la route ! Pour embarquer dans les valises et découvrir la France hors des sentiers battus,

Suivez moi !