Une nuit dans les arbres au coeur d’un parc naturel

Aucun commentaire - Chanteclair, France - Publié le

Dormir dans les arbres ? Un rêve d’enfant qui perdure avec l’âge. Bruit du vent dans les feuilles, soleil couchant sur la campagne, et avec de la chance, visite courtoise des hôtes de la forêt.

C’est la fin de la journée dans le Berry. De la terrasse, perchée dans un arbre à 5 mètres au dessus du sol, je regarde les ombres de la forêt gagner sur les champs. Je trinque avec Adeline à ce moment de bonheur. Le rosé est frais et le panier pique-nique bien garni. On ne peut rêver meilleur endroit pour observer la nature s’activer à la tombée de la nuit.

Le calme d’une cabane en forêt

Alors que le soleil disparaît derrière la cime des arbres, une famille de sanglier vient fureter sous la cabane. La mère et ses trois marcassins, le nez à terre. Tout autour, la forêt bruisse. Je tends l’oreille au moindre craquement. Peut-être qu’au matin, si j’ai de la chance, je croiserai des chevreuils…

On ne sera pas dérangé par le bruit ! La Brenne est un des espaces les moins peuplés d’Europe. Dans cette propriété, réserve de chasse privée, on se déplace à pied ou en véhicule électrique. Et la douzaine de cabanes réparties sur le domaine a été soigneusement disséminée pour que chacun se sente chez soi, hommes comme animaux. Au moment de regagner sa cabane, distante de quelques centaines de mètres, Adeline n’en mène pas large. Les sangliers la laisseront tranquille pour la nuit.

Le parc naturel de la Brenne

Pour les apprentis naturalistes, le parc naturel de la Brenne est un fabuleux terrain de jeu. Les mille étangs qui parsèment le territoire offrent un hâvre de paix à des centaines d’espèces. Libellules, tortues, grenouilles, poules d’eau, hérons… Et parfois quelques invités-surprises. A la maison de la nature, l’observatoire installé offre une vue à 180 degrés sur l’étang Cistude et ses tortues d’eau douce. Les yeux rivés sur la ligne d’horizon, nous écoutons d’une oreille distraite le récitatif de notre guide qui s’étrangle net au beau milieu d’une phrase. Derrière le bosquet de roseau, une biche vient de se découvrir. Oreilles en alerte, pas léger et prudent. Le temps s’arrête. Au premier craquement, elle se fige, bondit et disparaît dans un éclaboussement parmi le fouillis des joncs.

La scène n’a duré que quelques secondes, quelques secondes de magie. Oubliées les tortues, les hérons, les cormorans. La grâce est venue troubler les eaux de l’étang et nos yeux en pétillent encore d’émotion.

Dormir dans les arbres - vers les cabanes

Dormir dans les arbres - une cabane perdue au bout du chemin

Dormir dans les arbres - une intégration idéale parmi les arbres

Dormir dans les arbres - L'intérieur de la cabane

Dormir dans les arbres - vue imprenable sur les champs depuis la terrasse

Dormir dans les arbres - soleil levant sur les herbes folles

Dormir dans les arbres - le parc naturel de la Brenne

Dormir dans les arbres - étangs, îlots et herbes folles

Dormir dans les arbres - poule d'eau sur l'étang Cistude

Dormir dans les arbres - Les grenouilles

Dormir dans les arbres - Le paradis des libellules

Dormir dans les arbres - Héron vu de l'observatoire de la maison de la nature

Dormir dans les arbres - Moment de grâce au parc national de la Brenne

Tags:

Infos pratiques

  • Les cabanes de Chanteclair

    Adresse : Chanteclair, 36370 Chalais
    Téléphone : +33 2 54 37 63 82
    Email : contact@lescabanesdechanteclair.com
    Site web : http://www.lescabanesdechanteclair.com/

    Autres infos :
    En lisière de bois, entre plaines et étangs, les 12 cabanes sont isolées les unes des autres et offrent de 2 à 5 places suivant les cabanes. Elles ne disposent ni d'eau ni d'électricité, à l'exception d'une cabane spa (!) Des chauffages d'appoint sont mis à disposition en début et fin de saison.


Vous avez fait bon voyage ?

Un petit clic pour dire merci ?

Je vous emmène dans mes valises ?
Inscrivez vous, le billet est offert.

Globe-trotter chaque mois sans bouger de chez soi()

Laissez un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* :


× 8 = quarante

Pssst... Je suis sur la route !

Je vous emmène dans mes valises ?