Dans le Gers, rando, bistro, loto

-

  • View Larger Image Dans le Gers, rando, bistro, loto - carnet de voyage France

Dans le Gers, rando, bistro, loto

-

12 juillet 2016

3 Commentaires

Dans le Gers, je reprends la randonnée après plusieurs semaines de repos relatif. De Montesquiou à Roquefort, l’itinéraire traverse le coeur de Gascogne. Sentiers à travers champs et villages perchés défilent sous la roue de mon nouveau compagnon de voyage.

J’ai longtemps cherché une solution durable pour poursuivre ma traversée de la France à pied. Le lumbago survenu dans les Pyrénées a laissé des séquelles et mon dos qui me tiraille se rappelle régulièrement à mon souvenir. Je dois rester vigilant.

C’est mon premier jour avec le Carrix, le chariot qui va porter mon sac et soulager mon dos pour le reste du voyage. Deux branches d’aluminium croisées en X, terminées d’un côté par une petite roue au pneu épais et prolongées de l’autre par deux brancards que j’attache à mes hanches par un harnais. Avantage du système : diviser par cinq le poids supporté. Je ne porte plus, je tire.

Le voyage devait changer… Et il change ! Pour un oui pour un non, mon Carrix tombe à droite, verse à gauche… J’ai l’impression d’avoir troqué un mal de dos contre une crise de nerf. On m’avait prédit quelques jours de réglages, je vis quelques jours de galères. Je dois adapter le harnais à chaque changement de terrain. Je dois aussi repenser l’agencement du sac pour qu’il soit plus équilibré et pour pouvoir accéder différemment aux objets usuels.

À force de me battre avec mon nouveau compagnon de route, j’arrive tard. L’espoir d’une bière fraîche s’évanouit avec le coucher du soleil. Maigre consolation, je dors dans les chiottes handicapés, propres, et surtout, chauffées.

Dans le Gers, rando, bistro, loto - carnet de voyage France

Dans le Gers, rando, bistro, loto - carnet de voyage France

Dans le Gers, rando, bistro, loto - carnet de voyage France

Au bar de Montesquiou

Au bar-restaurant de Montesquiou où je petit-déjeune, le patron se plaindrait presque d’avoir des clients. Il doit aller faire des courses pour le restaurant. C’est ça qui le fait vivre. Pas que ça à faire de tenir le bar. Côté restaurant, ça va pas mieux. Avoir du monde un premier mai… C’était un premier mai qu’il a ouvert, il y a 28 ans. Aujourd’hui, il cherche à revendre l’affaire mais ne trouve pas d’acquéreur. Ça ne l’aide pas à sourire.

Le premier client du matin arrive et commande un rosé. De part et d’autre du comptoir, on tombe d’accord sur les problèmes qui foutent la France en l’air, à commencer par ceux qui ne paient pas d’impôts – Les auto-entrepreneurs, ces fainéants qui travaillent au noir.

– Ah ça, le travail au noir, ça nous fout dedans ! – Si tout le monde, même les plus pauvres, pouvaient contribuer ne serait-ce que de 50 euros…

La patronne arrive et me prend à parti :

« Ne vous inquiétez pas. Il se plaint tout le temps. C’est pour ça que je me lève tôt. Comme ça je l’entends pas. »

Elle épluche la presse…

« Un gosse de quatre ans dépecé et jeté aux chiens ! Haha ! Non mais franchement, ils ont que ça à faire ! »

Dans le Gers, rando, bistro, loto - carnet de voyage France

Dans le Gers, rando, bistro, loto - carnet de voyage France

Dans le Gers, rando, bistro, loto - carnet de voyage France

Campagnes en transition

Les habitués affluent au fur et à mesure que la matinée avance. La semaine précédente, le patron – un personnage haut en couleur – a passé l’arme à gauche. Dans le bar, il règne une atmosphère de fin de cycle.

Sur le zinc, un prospectus décrit la « carte mentale » du nouveau lieu qui vient de s’ouvrir de l’autre côté de la route, « Chez les voisins» : écologie, vivre ensemble, débats-conférences, temps de faire, faire le temps, transversalité, blog, réseaux sociaux, mind-maping, créativité, fraternité, mouvement, ressource, ouverture… Choc des cultures en perspective

Sur la route

Je reprends la route sans grande conviction. Kat me manque. Je n’ai pas trop la tête au voyage. Montant les Créneaux, Malartic… Quelques castelnaux aux charpentes travaillées par les siècles dressent leurs tours aux sommets des collines.

À perte de vue, des paysages vallonnés de champs vert tendre. Une belle terre aux reflets dorés, aplanie à force de labour, des champs de blé frétillants sous la caresse du vent, lardés de sillons rectilignes, couchés sous les roues des tracteurs. Quelques fermes disséminées dans la campagne.

Je m’apprête à une traversée du désert et à quelques jours sans ravitaillement. Retrouvailles avec les plaisirs de la vie frugale. Purée-restes de fromage, pruneaux-biscuits sec, thé. Le seul luxe est cette vue imprenable sur la campagne sous le soleil couchant. Un chevreuil traverse sous mon nez. Les insectes rappliquent aux premières lumières. Ma tente illuminée se transforme en motel pour la nuit.

Dans le Gers, rando, bistro, loto - carnet de voyage France

Dans le Gers, rando, bistro, loto - carnet de voyage France

Dans le Gers, rando, bistro, loto - carnet de voyage France

Dans le Gers, rando, bistro, loto - carnet de voyage France

Le loto de Sainte Christie

Grand vent qui mugit dans les arbres. Je vais de ferme en ferme. Un terrain de tennis laissé à l’abandon réveille des souvenirs d’ennui, perdu quelque part au fond de la Marne agricole de mon enfance. Drôle de monde inerte où les outils et les machines suggèrent l’activité et où rien ne bouge, que le vent.

À Sainte Christie, le parking de l’église est noir de voitures. Plus de deux cents personnes ont fait le déplacement. Aujourd’hui, c’est loto. Un des quarante lotos organisés au cours de l’année pour financer les différentes associations du village. Rugby, foot, aquagym, troisième âge… Les bons lotos rapportent jusqu’à 1000 euros.

« Il faut des choses à manger pour attirer les gens. Sinon, personne ne vient ! »

À gagner pour la quine (une ligne de cinq numéros) : un filet garni. La salle des fêtes est bondée. Je me réchauffe au bar d’un café et d’une tarte aux fruits luisant de gelée. Sur la table à ma droite, Raymonde a disposé ses douze cartons en deux colonnes bien alignées. Les petits jetons sont rangés dans sa trousse Milka. Elle est prête.

Dans le Gers, rando, bistro, loto - carnet de voyage France

Dans le Gers, rando, bistro, loto - carnet de voyage France

Dans le Gers, rando, bistro, loto - carnet de voyage France

Dans le Gers, rando, bistro, loto - carnet de voyage France

Carton plein !

Un silence religieux tombe sur la salle. L’annonce des numéros a commencé.

« Le 51…… Le 82…… Le 63…… Le 7, 4 et 3…… »

Un cri retentit à une table dans le fond. Toute la salle murmure. Quine pour le filet garni ! Un commissaire vérifie dans le brouhaha et l’on continue pour la double quine. Deux kilos de rôti, un poulet et du vin sont en jeu. Raymonde tape du doigt. On n’attend plus que le 25 pour le carton plein. Un autre criera avant elle. À la table, on l’a mauvaise.

« Lui, il en a deux fois plus que moi, des cartons, alors forcément ! Pfff !»

Les sourcils froncés, on récupère les jetons en métal à l’aide d’une brosse aimantée et une nouvelle partie commence… Ça fait passer le temps.

Dans le Gers, rando, bistro, loto - carnet de voyage France

Dans le Gers, rando, bistro, loto - carnet de voyage France

Dans le Gers, rando, bistro, loto - carnet de voyage France

Dans le Gers, rando, bistro, loto - carnet de voyage France

Dans le Gers, rando, bistro, loto - carnet de voyage France

Pétanque à Roquefort

À Roquefort, l’ambiance est plus masculine. Un tournoi de pétanque est organisé. À la buvette, que des barbus. Tout le monde me regarde passer avec mon drôle de chariot. Moi qui déteste être l’attraction de la journée… Je souris poliment et m’enfuis comme si de rien n’était. Il va falloir assumer cet encombrant mais indispensable Carrix. C’est le nouveau défi du voyage.

Dans le Gers, rando, bistro, loto - carnet de voyage France

Vous avez apprécié cet article ?

N’hésitez pas à le partager et à le noter.

Dans le Gers, rando, bistro, loto
Notez moi !

Écrit par

Pour poursuivre le voyage


Bodnath temple, sous les yeux du bouddha

Népal

2 juillet 2017

Loin de la fièvre des festivités auxquelles j’ai assisté à Patan, le Bodnath temple est un lieu de calme et de sérénité. Les yeux du bouddha qui ornent la base […]

Les nouveaux chemins de Katmandou - Carnet de voyage au Népal

France

25 juin 2017

De Thamel à Durbar square, itinéraire à travers Katmandou. Entre traditions boudhistes et nostalgie hippie, la capitale du Népal se révèle haute en couleur. Une bouffée d’air frais dans le […]

Katmandou en bus - récit de voyage d'un tour du monde

Inde

11 juin 2017

Quand on prend le bus pour le Népal depuis l’Inde, on se dit que le spectacle sera à l’extérieur. Faux !

Bénarès, pélerinage musical au bord du gange

Inde

30 mai 2017

Bénarès est une respiration dans notre voyage en Inde. Loin de la foule de l’Uttar Pradesh, nous sommes venus assister au festival de musique donné en l’honneur du Dieu-singe Hanuman. […]

 

Laissez un petit mot


huit − 4 =

  1. Marie Lorette

    10 août 2016 à 15 h 17 min - Répondre

    Le Loto!!! quelques souvenirs d’enfance… 😉 merci Mathieu pour ce voyage en images! toujours un plaisir de les recevoir et voyager avec toi.

    • Mat

      10 août 2016 à 23 h 14 min - Répondre

      Merci Marie Lorette 😀
      Comment ça va sur le 47ème parallèle ? Bientôt un départ au long cours ? À chacun son tour 😉

  2. Marie Lorette

    11 août 2016 à 10 h 47 min - Répondre

    😀 merci je vais bien! le temps s’étire et ça se précise en petits pas l’un après l’autre que je pose bien // 😀 la bise du 48°53’02.35″N. 😉

Pssst... Je suis sur la route !

Je vous emmène dans mes valises ?

Enthousiasmé par la diagonale du vide ?

Je suis sur la route ! Pour embarquer dans les valises et découvrir la France hors des sentiers battus,

Suivez moi !